1993…2013

Il y a 20 ans j’avais 17 ans. Outre mes classiques j’écoutais Human Behaviour de Bjork, Qui paiera les dégats de NTM,  Canonball des Breeders ou bien encore la fiancée de Kurt Cobain… Internet n’existait pas, les téléphones portables n’existaient pas, l’euro n’existait pas. Je rêvais de devenir réalisateur de cinéma. Aujourd’hui je suis co-gérant de cette épicerie si particulière que vous connaissez si vous lisez ceci. Entre temps, il y aura eu de la vidéo, de l’usine, de la voile, du marketing, du travail en animalerie, de la direction de projets, de la confection de glaces…

Et alors… alors rien. Les temps ont changé, moi avec. Je n’aspire plus spécialement à changer le monde, j’ai compris que bien des choses m’étaient supérieures, que tout au plus je pouvais à mon échelle agir sur l’environnement qui m’est proche. Et c’est déjà pas mal. Nos clients aussi ont compris cela, je crois.

C’est ce que nous nous efforçons tant bien que mal de faire ici. Respecter nos clients en leur offrant la possibilité d’acheter ce que nous nous donnerions à nos enfants. Michel Edouard Leclerc nourrit il ses enfants au surimi? Respecter nos fournisseurs qui sont dans les mêmes logiques que nous, travailler, bien, beaucoup, pour produire des choses de qualité avant tout. Nous respecter entre nous au sein de la Scop (coopérative), afin de ne pas reproduire les mêmes horreurs professionnelles que nous avons tous connus sur ces 20 dernières années . Ça fait beaucoup de respect à avoir vous me direz, je vous répondrez que c’est un minimum.

Allez, le monde a changé, la musique a changé, et nous avec.

 

C’était mieux avant…

Avant, avant j’allais acheter du pain pour 3Fc10, avant un bonbon haribo coûtait 5 ct de franc, avant on fumait presque tous, et ça coûtait moins de dix balles… avant c’était mieux, déjà j’étais plus jeune, donc c’était mieux… mais une porte tout près de l’épicerie a été ouverte et m’a donné à voir ce qui suit… avant on pouvait se faire teindre les cils pour 70 balles, soit 10 euros en gros, donc en fait avant c’était pas mieux… d’une part parce qu’on se teignait déjà les cils, d’autre part parce que c’est le même prix aujourd’hui… et ouais… Je crois que j’ai besoin de vacances!Image,

La pizza de l’épicerie paysanne pour les (gros) nuls

Bon, vous êtes nuls en cuisine, aucun soucis. Comment faire une VRAIE pizza en une demi heure. Bien sur adaptez la suite à vos goûts.

Ingrédients: 4 tomates (Noire de Crimée de préférence) 2 gros oignons, 1 tête d’ail, 1 baguette non cuite, 150-200 g de ricotta, 150-200g de mozza.

Une casserole, 4 tomates, 2 gros oignons, 1 tête d’ail (avec 6-7 gousses), cuisson à feu doux tout le temps de votre préparation. Une fois cuit, on se débrouille pour virer l’eau produite par les tomates pour obtenir un coulis épais (qu’on aura mixé évidemment après avoir jeté l’eau des tomates). Sel et poivre of course!

Pizza épicerie paysanne 1

On va chez le boulanger du coin on lui demande une pâte à baguette pas cuite.

La banette à l’angle consolat isoard est très bien!

Pizza épicerie paysanne 2

Pizza épicerie paysanne 3

On étale plein de farine blanche sur son plan de travail, et sur une bouteille (si l’on n’a pas de rouleau…) par exemple dont on se sert pour étaler sa pâte.

Pizza épicerie paysanne 4

On étale ça direct sur sa plaque de cuisson qu’on a préalablement lavé… et abondamment fariné.

Pizza épicerie paysanne 5

On prend une boîte de Ricotta fraiche de l’épicerie (4.60€ de souvenir) fabriquée pour nous toutes les semaines à Roquefort la Bédoule par Fabio Fabbri!!!

Et on mélange au coulis.

Pizza épicerie paysanne 6Pizza épicerie paysanne 7

On étale sur la pâte.

Pizza épicerie paysanne 8

On cuit le tout 15 mn dans un four déjà chauffé à 210°Celsius.

Pizza épicerie paysanne 9

Oui ce sont bien mes mollets d’athlète que l’on distingue sous le 210°… il est en effet conseillé de cuisiner dans le plus simple appareil!!!…

Pizza épicerie paysanne 10

C’est cuit. On prend 200 grammes de mozza fraiche toujours de l’épicerie!!! (6.10€)

Pizza épicerie paysanne 10-a

On coupe et étale!

Pizza épicerie paysanne 10-b

On cuit dans un four chaud à 210° 5 à 10 mn jusqu’à ce que la mozza soit bien fondue…

Pizza épicerie paysanne 12

Ne me remerciez pas! Bon appétit !!!

Pizza épicerie paysanne 11

Voyagez « intelligent » avec Via Sapiens

Les bidochons en vacances avec l epicerie paysanne
Si cette année vous avez décidé de changer vos habitudes, à savoir de ne pas abandonner votre chien sur l’autoroute attaché à du fil barbelé, de proposer aux enfants autre chose que de compter le nombre de dames avec et sans soutien gorge sur un parking du cap d’Agde, ce site est fait pour vous!

http://blog.via-sapiens.com/

Voyager responsable ça vous parle? Sans tomber dans les excès cités au dessus, bien souvent qui dit vacances dit on se lâche, donc zéro calculs… ici on vous parlera, de tourisme social, adapté, solidaire, équitable, vert, rural, communautaire,humanitaire, d’écovolontariat, de woofing…
Bref, voyagez bien sans passer pour un beauf!

La dolce vita à la Salumeria Giuppo

C’est quoi donc Salumeria Giuppo, Salumeria pour charcuterie, Giuppo pour le surnom du patron Marco de Venise, au 7 bd de Libération, à l’emplacement de l’ancienne boîte à sardines. Un restaurant italien digne de ce nom, où tout vous rappellera que le week end à Rome de Daho ne sert à rien alors qu’on a cette merveille culinaire à deux pas de chez nous. Pas de panique pour ceux qui ne mangent pas viande (comme moi, et ouais ça arrive même aux meilleurs…) la cuisine du chef est suffisamment variée pour vous satisfaire plus qu’entièrement, avec des légumes de l’épicerie évidemment!

Marco Salumeria Giuppo epicerie paysanne

Marco Salumeria Giuppo epicerie paysanne fruits et legumes bios frais et de saisons2

Marco Salumeria Giuppo epicerie paysanne fruits et legumes bios frais et de saisons3

Marco Salumeria Giuppo epicerie paysanne fruits et legumes bios frais et de saisons4