Fermeture de Noël

Je sais vous allez être tristes, on va vous manquer, vous n’aurez plus rien à manger, vous risquez de dépérir et vous demanderez si la vie vaut d’être vécue sans nous, du 21 au soir jusqu’au 2 janvier au matin. Soyez forts!

Et puis vous méritez un beau cadeau que voici (pour l’anecdote c’est Luc qui pourtant a des goûts musicaux proches de ceux d’un tortionnaire qui m’a dit, tu vas voir, c’est une tuerie):

On vous souhaite du merveilleux et de l’inattendu pour les fêtes les loulous!

See you in 2014!

Pourquoi noël c’est bien?

Image

Noël dans l’imaginaire collectif c’est avant tout une odeur de sapin, des guirlandes qui clignotent dans la pénombre d’une salle à manger bien chauffée, des cadeaux un petit matin d’une nuit très courte. Mais ça c’est surtout pour les enfants. Pour nous les adultes c’est moins drôle bien souvent. Je vous épargne l’inventaire à la Prévert allant des immanquables courses du dernier moment ou au terrible réveillon aux cotés de LA tante Huguette qui pique, des joues et le pain sur la table (je précise que c’est un exemple, je n’ai pas de tante Huguette…) ou pire, seul.

Mais bon, la ouate et les yeux vitreux des enfants rejaillit toujours un peu sur nous, quelques éclaboussures parviennent jusqu’à nos vieux cœurs de râleurs bien français, et nous rappelle à tous qu’on a été enfants, naïfs, qu’on a cru un jour au grand barbu, (celui en rouge et blanc, pas celui sur la croix…) et que c’était une atmosphère super chouette. C’est pour ça que je me fais un point d’honneur à faire un sapin à mon fils, il sortira malgré lui du merveilleux et de l’imaginaire bien assez tôt.

Comme par magie récemment l’épicerie a été un peu éclaboussée par tout ça, donc un grand merci à Pierre et Mireille pour ce petit cadeau.